www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du comité départemental d'athlétisme du nord
Actualités
Ils et elles font l'athlétisme dans le Nord: Dominique BORDET
Commentez cette actualité
13 Décembre 2014 - Patrick BILLIAU (Rédacteur - District Métropole 2)
Ils et elles font l'athlétisme dans le Nord: Dominique BORDET

Dominique Bordet goûte la course au long cours…

 

Récent champion du monde des « plus de 45 ans » sur 100 km, le Flandrien Dominique Bordet, licencié à l’Olympique de Grande Synthe, en serait presque gêné qu’on lui donne la vedette après la performance qu’il a réalisée à Doha, du côté du Quatar.

Quelques semaines après sa performance, le dynamique quadragénaire peine juste à réaliser et affirme que pour lui, la vie n’a pas changé. « C’est ma quatrième sélection en équipe de France, confirme-t-il et une nouvelle fois, je suis le meilleur Français lors des championnats du monde au point de devenir un pilier chez les BleusAu Quatar, le niveau était vraiment relevé. Lors des deux précédentes courses mondiales, j’avais fini à la neuvième place des 100 km, cette année à la quatorzième, même si je suis devenu champion du monde des +45 ans. Ce titre n’est pas une nouveauté car je l’avais déjà conquis en plus de quarante ans. J’ai peut-être eu la chance d’avoir les projecteurs un peu plus braqués vers moi cette année avec l’article de journal… »

En équipe de France, un peu par hasard

L’histoire de l’athlète de l’OGS n’est pourtant pas banale. Il est en effet arrivé en équipe de France des 100 km en préparant l’Ultra Trail du Mont Blanc. C’est à Belvès à l’occasion du championnat de France des 100 km où il termine second qu’il découvre que les trois premiers sont retenus en équipe de France pour disputer les championnats du monde. « Au début, confirme-t-il, j’ai décliné l’invitation puis après deux ou trois jours de réflexion, je me suis dit que je pouvais bien tenter une nouvelle aventure, et voilà comment l’aventure a commencé au point qu’aujourd’hui après ma performance de Doha, je suis déjà pré-sélectionné pour les futurs championnats du monde aux Pays-Bas…mais je ne sais si j’y serai car je m’étais mis dans l’idée de disputer un trail en équateur en septembre quand auront lieu les championnats du monde… » 

Un athlète amoureux des grands et beaux espaces

On ne sait si c’est la Flandre où il réside qui lui confère cette passion des grands espaces, toujours est-il que Dominique Bordet aime la nature, les paysages. Conscient désormais de son potentiel, il affirme lui-même qu’il peut aller plus loin. Pourtant, s’entraîner plus est problématique pour ce responsable logistique dans un abattoir. « Je suis dix à douze heures par jour au travail, reconnaît-il, ce qui ne me permet d’accomplir que 80 km d’entraînement par semaine alors que mes principaux adversaires en font largement le double. Pour aller à Doha, j’ai pris trois semaines de congés pour le stage préparatoire en équipe de France, la course et la récupération. C’est vraiment un investissement personnel et je n’ai pas d’aide, juste de la sympathie pour ce que je viens de réaliser. J’ai le sentiment que je pourrai faire beaucoup mieux. Pourtant, je ne suis pas un mordu, j’ai la chance d’avoir ma femme qui me stimule et aussi la faculté d’accumuler les kilomètres et d’être là le jour J. A Doha, les meilleurs ont explosé à cause des conditions du jour et de cette forte humidité qui régnait au Quatar. J’ai craint d’avoir des crampes durant la course, mais ça tenu jusqu’à l’arrivée après avoir connu une petite alerte au soixante cinquième kilomètre et j’ai eu la chance de ne pas m’arrêter sur le parcours. J’ai réalisé ce que je voulais faire et le résultat est là… »



       








Et maintenant ? Vous risquez bien de croiser Dominique Bordet au cœur des pelotons de cross…car il prépare la saison de cross ! Après, il envisage de disputer deux marathons et avisera quant à son avenir avec la même question qui lui taraude l’esprit : 100 km ou raid ? Il semble apporter un début de réponse en confirmant qu’un raid en Tanzanie le motive plus car ça lui permet de s’évader de son quotidien et… de la course à pied où il avoue ne plus en tirer beaucoup de plaisir car cela demande beaucoup d’efforts. Et si la perspective d’un nouveau maillot tricolore venait bousculer ses projets ?...

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
28/09 >
28/09 >  (1)
28/09 >
28/09 >
28/09 >
28/09 >
21/09 >
21/09 >
21/09 >
21/09 >
21/09 >
18/09 >
14/09 >
14/09 >
14/09 >
07/09 >
07/09 >
07/09 >
07/09 >
07/09 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Marche Nordique 20/09/20

Journée découverte Marche Nordique le 20 septembre à Villeneuve d'Ascq, plus d'informations ICI




Nocturne Valjoly 17/10
Trail Nocturne du ValJoly le 17 octobre 2020 et Marche Nordique Gourmande informations ICI


Cross du Comité
Toutes les informations sur le cross du Comité qui se déroulera le 8 novembre 2020 ICI



Trail Val Joly 07/03/2021
Prochain trail du ValJoly le 07 mars 2021
Informations ICI

Les Espaces

Le Comité sur Facebook:








Retrouvez toutes les informations relatives à la première édition de la course nature du val de Marque, qui se déroulera le 17 novembre au départ de HEM, en cliquant ICI