www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du comité départemental d'athlétisme du nord
Actualités
Ils et elles font l'athlétisme dans le Nord: Yves Le Mouel
Commentez cette actualité
5 Septembre 2015 - Patrick BILLIAU (Rédacteur - District Métropole 2)
Ils et elles font l'athlétisme dans le Nord: Yves Le Mouel

 Yves Le Mouel : la perche, passion d’une vie…

 

  Aujourd’hui, nous accueillons Yves Le Mouel au cœur de notre rubrique. A cinquante sept-ans, ce professeur d’EPS au lycée Saint-Luc de Cambrai voue une véritable passion pour l’athlétisme et plus particulièrement pour le saut à la perche, discipline qui lui a apporté de nombreuses satisfactions. « L’athlé, j’y suis tombé dedans comme beaucoup d’autres de ma génération, reconnaît-il, car j’ai eu la chance de croiser André Billuart qui fut mon professeur d’EPS au lycée, mon entraîneur au club de Cambrai puis conseiller technique régional, me formant comme entraîneur puis m’incitant à encadrer les stages régionaux à la perche… »

  Si l’on reste plus marqué par « sa griffe personnelle » avec le titre de champion d’Europe junior d’Emile Denecker et cet été par le titre de championne de France de Romane Lebrun, Yves Le Mouel précise qu’il fut en son temps, l’entraîneur de Rodolphe Louchart, le premier junior dans la Ligue à franchir 5 m à la perche. Puis, dans une autre discipline, il y a eu Benoît Yamendieu qui disputa les championnats du monde sur 110 m haies, avec à la clé une place de cinquième Européen.

 

Le saut à la perche, source de nombreuses satisfactions

     Finalement, c’est au bord des sautoirs à la perche qu’Yves a ressenti ses plus grandes émotions. Sans détour, le technicien cambrésien avoue ses exigences : « Je le reconnais, je suis assez élitiste sur le choix des athlètes à entraîner. J’aime ce que je fais et j’avoue être un autodidacte de la perche. Néanmoins, j’ai des convictions, des certitudes car pour en arriver là, le chemin a été très long et j’ai galéré avec des compétitions durant lesquelles rien ne se passait. Ce que je crois, c’est que l’athlé n’est pas une garderie mais de l’éducation. Les résultats viennent quand il y a une émulation au sein du groupe mais aussi de la convivialité car après tout, la perche, c’est une grande famille. Quand on est entraîneur, il faut accepter l’échec et la réussite. On peut ainsi vivre cinq années sans résultats et puis un jour, il y a l’étincelle et tout s’enchaîne… »

   Incontestablement, en croisant Emile Denecker à l’âge de douze ans, Yves Le Mouel s’est très vite rendu compte de son gros potentiel pour l’amener jusqu’au titre de champion d’Europe junior. « En espoir, Emile a voulu voir autre chose, reconnaît l’entraîneur cambrésien. Il a pris la direction de l’INSEP, pensant qu’il pourrait franchir un nouveau cap qui l’amènerait vers les sommets. Passer de cinq entraînements par semaine à une charge supérieure, le corps n’a pas suivi et il s’en est suivi un an de blessures et de galère. Depuis décembre 2014, Emile a décidé d’arrêter l’INSEP et de revenir à Cambrai. Nous avons tout repris à zéro et il a fallu le remotiver car il était proche de tout arrêter. Nous avons parcouru un bon bout de chemin et en juillet dernier, il était à plus de cinq mètres sur douze foulées d’élan, mais il y a encore du travail à accomplir. Durant le même temps, il y a eu la confirmation de Romane Lebrun au meilleur niveau, même quand elle était blessée comme lors des « France Jeunes » à Albi. Là-bas, nous avons fait le strict minimum et je dois le reconnaître avec un maximum de réussite. Un saut a suffi pour se qualifier pour la finale où nous avions décidé de jouer la prudence. Nous avons débuté le concours à 3,45m, puis Romane a franchi 3,65m puis 3,75m. A ce moment-là, le titre était en poche et le côté motivation a pris le dessus sur la douleur et elle a établi un nouveau record personnel avec 3,81m. Mais derrière Emile et Romane, il y a une certaine Camille Leduc, championne régionale et interrégionale chez les minimes avec 3,11m… »

    Assurément, la perche a encore de beaux jours à Cambrai avec Yves Le Mouel qui reconnaît évoluer dans les meilleures conditions avec une épouse très compréhensive et solidaire, mais aussi pouvoir compter sur des conditions matérielles de pratique de la discipline idéale pour vivre sa passion.

 

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
03/07 >
03/07 >
01/07 >
26/06 >
15/06 >
10/06 >
08/06 >
04/06 >
04/06 >
04/06 >
03/06 >
29/05 >
19/05 >
11/05 >
04/05 >
23/04 >
16/04 >
08/04 >
08/04 >
27/03 >
Marche Nordique 22/09/19

Journée découverte Marche Nordique le 22 septembre à RIEULAY, plus d'informations ICI



Nocturne Valjoly 19/10
Trail Nocturne du ValJoly le 19 octobre 2019 et Marche Nordique Gourmande informations ICI


Cross du Comité
Toutes les informations sur le cross du Comité qui se déroulera le 10 novembre 2019 ICI


Trail Val Joly 01/03/2020
Prochain trail du ValJoly le 01 mars 2020
Informations ICI

Les Espaces

Le Comité sur Facebook:








Retrouvez toutes les informations relatives à la première édition de la course nature du val de Marque, qui se déroulera le 17 novembre au départ de HEM, en cliquant ICI